Retour du roman de Marie-Claire Beauceré Dehaene, "Mon Combat vers la lumière"

Retour de "Mon Combat vers la lumière"
 

Le résumé :

Après le décès de son père en 2003, l’auteure a recherché la trace de ses ancêtres. Grâce à des albums de photos, des archives, elle met en forme un arbre généalogique afin de retrouver l’empreinte génétique des siens. Aujourd’hui, ces recherches lui ont permis de raconter leur vérité, creusant ainsi dans les sillons du passé. L’écriture a permis une prise de recul sur les aléas de la vie, et lui donne enfin le droit de pleurer, de s’exprimer, de laisser libre cours à sa souffrance devenue légitime. Ce livre renferme un terrible secret de famille, une remise en question perpétuelle. Le temps passe, la douleur s’estompe et les traces restent.

Mon avis :

Si vous aimez les histoires de famille, alors ce roman autobiographique, Mon Combat vers la lumière, de Marie-Claire Beauceré Dehaene, est fait pour vous !

En ce qui me concerne, j’adore savoir ce qui se cache derrière les apparences, approcher l’intimité d’une famille, connaître les histoires de chacun. Avec Mon Combat vers la lumière, ma curiosité a été satisfaite. Marie-Claire nous relate l’histoire personnelle de ses ancêtres et de ses proches. Elle nous fait parcourir l’arbre généalogique de sa famille. 

Le récit se déroule avec fluidité, l’écriture et les descriptions sont superbes. Une belle écriture peut pallier largement le manque d’intrigue, car ici il n’y en a pas, seulement une histoire vraie que l’on a envie de connaître. 

L’autrice nous fait revivre à travers le vécu de chacun, des anecdotes de la guerre de 40. La petite histoire pour aller à la grande. En tout cas, un désastre comme toutes les autres guerres, et ce encore de nos jours. Mais aussi, elle nous évoque les femmes qui vont laver au lavoir, le cochon qu’on tue… Puis la naissance de Marie-Claire. L’accouchement difficile et les blessures du passé de sa mère favorisent alors l’attitude hostile de celle-ci envers sa petite. Souffrance qui parfois se transforme en coups. Heureusement, un père aimant et une tante bienveillante rééquilibrent l’univers de l’enfant. Mais certains événements vont venir bousculer cette vie de famille relativement harmonieuse. On les découvre dans un ordre chronologique, comme Marie-Claire lorsqu’elle était enfant et on va de surprise en surprise.

L’histoire chaotique et poignante de cette famille ressemble malheureusement à beaucoup d’autres. Il faut du courage pour écrire sur sa famille et Marie-Claire l’a eu et ceci sans tomber dans le pathos. 

Je vous recommande vivement ce roman autobiographique formidablement bien écrit.

   

Cliquez sur les liens ci-dessous pour trouver :
 
 
Pour suivre l’actualité de Marie-Claire : 
 
 
 
 
 

Laisser un commentaire